Le plus prestigieux des breuvages, “vins des rois, rois des vins“, est le fruit d’une alliance exceptionnelle entre un terroir et un savoir-faire. Sur la Côte des Bar, les vignerons sont en majorité récoltants-manipulants : ils récoltent, vinifient et vendent leur champagne.

Un climat et un terroir exceptionnels

Les vignes de la Côte des Bar s’accrochent aux coteaux et exposent leurs ceps au soleil à l’abri des vents froids. Le vignoble est planté sur des sols qui emmagasinent l’humidité nécessaire à la végétation et restituent toute la chaleur, gage de bonne maturité des raisins pour de belles vendanges.

Les trois cépages du champagne

Le secret de sa mousse délicate et chantante, de sa belle vivacité, de sa légèreté, de ses arômes incomparables, il le doit aux assemblages. Trois cépages nobles entrent dans sa composition : le Pinot noir, le Pinot meunier et le Chardonnay. Chacun apporte sa touche. Et, de cette mélodie qui se joue en sous-sol, dans la foulée de la vendange et du pressurage, naissent autant de champagnes qu’il y a de vignerons, dit-on.

Des règles strictes

La rigueur que s’est imposée la profession est partout le gage d’une qualité suivie. La loi du 22 juillet 1927 délimite la zone géographique de l’appellation champagne. Elle  comporte 35 règles : limitation à 3 cépages nobles autorisés, limitation du rendement à l’hectare et au pressurage, taille des vignes, espacement, vendange à la main, durée minimum de vieillissement…

Les vignerons vous parleront longuement de la fameuse méthode champenoise !

  « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération »

La Côte des Bar

Idées Insolites autour du Champagne

Liste des caves de la Route Touristique du Champagne labellisées “Point Accueil”

Pétillez de plaisir