Eglise Saint-Nicolas

Troyes

Coordonnées

Eglise Saint-Nicolas
Rue Marie Pascale Ragueneau
10000 TROYES

  Ajouter au panier

L’existence de Saint-Nicolas est attestée dès 1189, mais on ne sait rien sur l’édifice primitif. L’église actuelle a été construite après le grand incendie de Troyes, en 1524, les dégâts provoqués n’ayant pas permis une simple réparation. Les restaurations importantes du XIXe siècle en ont respecté les caractéristiques et le style. L’église comprend deux parties bien distinctes : l’église elle-même et le complexe Sépulcre-Chapelle du Calvaire, celle-ci étant perpendiculaire à la nef.La construction de l’édifice s’est déroulée en plusieurs étapes : les parties basses du chœur, la chapelle du Calvaire, les parties basses de la nef et le grand escalier qui mène à la partie supérieure de la chapelle du Calvaire, les parties hautes et le voûtement de l’ensemble. Commencé en 1527, le chantier s’est achevé en 1608.La pose des verrières a suivi les phases du chantier. C’est dire leur diversité de style et d’autre part, tous les vitraux d’origine ne nous sont pas parvenus, soit qu’ils aient disparu, soit qu’ils aient été largement amputés. La période de 1527 à 1535 voit, dans les parties basses du chœur, des verrières aux couleurs vives et contrastées, composées de petites scènes successives distribuées en registres. Entre 1551 et 1566, aux fenêtres basses de la nef, les vitraux sont des grisailles rehaussées de jaune d’argent sur du verre blanc. Le dessin se caractérise par une liberté du trait, un retour à l’antique dans le traitement des visages et des vêtements aux plis amples et des postures souvent expressives. Les peintres verriers ont connaissance de l’art italien de la Renaissance, sans doute sous l’influence des artistes troyens qui travaillent depuis dix ans sur le chantier de Fontainebleau ou des grands artistes italiens qui séjournent à Troyes, tels Dominique le Florentin ou Le Primatice. Entre 1580 et 1608, aux baies hautes de la nef, les personnages deviennent réalistes et le décor somptueux. L’iconographie ne présente pas de programme cohérent, mais plusieurs thèmes sont originaux : la représentation des Béatitudes et de la lutte du bien contre le mal ou la légende de la sainte hostie dont le but est de lutter contre les idées réformées en faisant peur à ceux qui seraient tentés de les adopter. La verrière a été offerte en 1563, un an après le massacre de Wassy qui est à peine à 80 kilomètres de Troyes.

L'église est ouverte uniquement pour les confessions du mardi au samedi entre 16h et 18h.

Labels

Monument historique

Informations

Langues

Accueilfr

Que faire autour de "Eglise Saint-Nicolas" ?

Rayon

Types

Catégories

Point d'intérêt