L’observation des oiseaux dans l’Aube, où, quand, comment, avec qui?

Observer les oiseaux

Le Parc naturel de la Forêt d’Orient, dans l’Aube, fait partie des grandes fiertés du territoire : 5 000 hectares de lacs, de somptueuses forêts, des prairies, des cultures, des coteaux… Fort de sa grande richesse environnementale, le Parc naturel de la Forêt d’Orient est un véritable havre de paix, à la fois pour ses nombreux visiteurs… mais aussi pour les oiseaux migrateurs !

Dès l’arrivée de l’automne, le parc se pare de sa jolie robe rouille et or et, tout au long de la journée, les promeneurs peuvent y admirer le flux ornithologique incessant. Cigognes noires, grues cendrées… l’observation des oiseaux, dans l’Aube, requiert patience et attention, mais le spectacle en vaut la peine !

Quels oiseaux peut-on observer, à l’automne, dans l’Aube ? Quel est le meilleur poste d’observation ? Qu’est-ce qu’on prend comme matériel ? Qui peut nous aider ? Hein, qui ???? Pas de panique, voici quelques conseils pour réussir sa séance d’ornithologie !

Le Parc naturel de la Forêt d’Orient, idéal pour l’observation des oiseaux dans l’Aube

Vous l’aurez compris, si vous voulez profiter pleinement du spectacle, c’est la direction du Parc naturel de la Forêt d’Orient qu’il faut prendre. Avec près de 300 espèces recensées, attirées par la richesse environnementale des environs, le parc est le lieu parfait pour observer les oiseaux migrateurs dans l’Aube. 

À votre disposition, quatre observatoires idéalement situés, de part et d’autre de la forêt d’Orient, vous permettant de contempler la magie du ballet ornithologique qui se joue devant vous :

  • L’observatoire d’Orient, situé entre la Maison du Parc (le centre d’informations) et la commune de Géraudot, qui s’ouvre sur le Lac d’Orient ;
  • L’observatoire Valois, situé en bordure du Lac du Temple, dans le cœur de la Réserve naturelle nationale de la forêt d’Orient. Comptez 30 minutes de marche pour y accéder ;
  • L’observatoire Pic Vert, au cœur même de la Forêt du Temple ; 
  • L’observatoire du Lac Amance, à Radonvilliers, qui s’ouvre sur de grandes vasières.

Bien installé à votre poste d’observation, dans le cœur du Parc naturel de la forêt d’Orient, à l’affût du moindre mouvement des oiseaux, vous êtes sur le point d’assister à un spectacle hors du commun !

Observatoire du Lac Amance
Lacs de la forêt d'Orient
Observatoire du Temple

Le parfait moment pour l’observation des oiseaux migrateurs

Une séance ornithologique réussie, c’est une séance préparée, réfléchie, anticipée. Après avoir défini votre lieu d’observation, c’est maintenant la période idéale qu’il faut déterminer. Quand, dans l’année ? À quelle heure de la journée ?

Pour profiter pleinement des oiseaux migrateurs qui décident de faire une halte bien méritée sur l’un des lacs de la forêt d’Orient, on vous conseille plutôt d’organiser vos séances d’observation à partir du milieu du mois d’octobre, jusqu’à mi-mars. En automne et jusqu’à la fin de l’hiver, vous assisterez aux flux migratoires de différentes espèces, bien décidées à quitter puis à retrouver leur petit nid douillet.

De même, sachez que l’une des stars des oiseaux à observer dans l’Aube – la grue cendrée – est très, très matinale. Pour assister à son envol, prévoyez d’arriver à votre poste d’observation avant le lever du soleil. Oui, c’est dur de se lever très, très tôt. On sait. Mais le spectacle de l’envol de centaines, voire de milliers de grues cendrées dans un ciel piqué de rose et d’orange en vaudra la peine, croyez-nous !

Observation oiseaux
PNRFO-Christine-Tomasson

Les différentes espèces d’oiseaux migrateurs à observer en automne

Maintenant qu’on a défini où et quand, il reste à déterminer le quoi. Quels oiseaux allez-vous observer, en automne, dans le Parc naturel de la forêt d’Orient ? Alors, sur les 300 espèces recensées par le parc, sachant qu’en plus l’automne est la période migratoire, on ne peut pas tous vous les lister. Non, n’insistez pas. En revanche, on peut vous en conseiller certains ! 

La fin de l’été sonne le début des flux migratoires. Dès le mois de septembre, juché sur l’observatoire de votre choix, vous pouvez donc assister à l’arrivée des premières cigognes noires, en provenance du Nord et de l’Est de l’Europe, profitant pendant quelques instants d’une pause bienfaitrice au Parc naturel de la forêt d’Orient.

L’un des oiseaux emblématiques de l’Aube, en automne, c’est bien sûr la grue cendrée. À partir du milieu du mois d’octobre et jusqu’au mois de décembre, ces oiseaux s’approprient les lacs de la forêt d’Orient et élisent domicile sur ses terres pendant quelques jours, le temps d’un repos bien mérité. Le matin, très tôt, la grue cendrée s’envole à la recherche de nourriture et ne revient qu’en fin de journée. Ce spectacle de milliers d’oiseaux s’envolant dans les airs est grandiose. 

D’ailleurs, les équipes du Parc naturel de la forêt d’Orient organisent des « petits-déj’ornitho » et des « apéros grues », pour proposer aux visiteurs d’assister à ce joli ballet ornithologique autour d’un verre ou d’un café, en compagnie d’un guide passionné ! On n’est pas bien, là ?!

Oiseaux Migrateurs
Observation oiseaux
Héron

L’observation des oiseaux migrateurs dans l’Aube en bonne compagnie

Observer les oiseaux en totale autonomie, c’est tout à fait envisageable, que vous soyez novice ou expérimenté dans ce domaine. N’oubliez pas la paire de jumelles, c’est tout. C’est tout de même plus pratique. Et si vous avez une longue-vue, c’est encore mieux !

En revanche, si vous souhaitez être guidé, conseillé, accompagné dans votre démarche ornithologique, les équipes du Parc naturel de la forêt d’Orient ont tout prévu ! À travers une multitude d’animations, en compagnie de guides érudits et passionnés par leur métier, vous étudierez l’art de l’observation des oiseaux en toute quiétude et vous vous émerveillerez devant le spectacle qui se déroulera sous vos yeux !

On vous conseille également de contacter Maximilien, guide nature en Champagne. Ses connaissances du territoire couplées à ces années d’expérience en tant que guide nature font de Maximilien la personne idéale pour vous aiguiller lors d’une séance d’observation des oiseaux, dans l’Aube ! Dans la bienveillance et le respect de la nature, Maximilien propose de nombreuses animations ornithologiques, telles que « Sous les ailes des oiseaux » ou encore « Rand’ornitho ». Au programme : prêt de matériel professionnel, contemplation des oiseaux et des trésors de la nature, livret d’identification pour reconnaître les espèces… Tout est prévu pour vous faire profiter d’un véritable phénomène ornithologique !

Voilà, vous savez tout. On vous a fait profiter de toutes nos connaissances quant à l’observation des oiseaux dans l’Aube. Il est à présent temps pour nous de vous laisser voler de vos propres ailes. Bon spectacle !

Observation des oiseaux
Observation des oiseaux

Cela peut vous intéresser :

Avatar