Synagogue Rachi - Troyes - J. Boitelet - novembre 2017 (5)

Au coeur de l’Aube, l’ancien comté de Champagne comptait de prestigieuses communautés juives médiévales du XIe au XIIIe siècles. Rachi, Rabbi Salomon fils d’Isaac, immense commentateur des textes sacrés du judaïsme, y naît à Troyes en 1040. Il donne une impulsion inattendue à la créativité intellectuelle des Juifs de Champagne.

Après lui, de nombreux érudits qui se réclament de son École champenoise, influencent les autres communautés juives dans l’interprétation de la Bible et du Talmud. Le nom du prestigieux comté de Champagne se propage alors, dans toutes les communautés juives d’Occident à travers eux. Leurs commentaires et leurs décisions juridiques sont les uniques témoignages de cette époque, attestant d’une activité intellectuelle intense et d’une vie juive locale florissante.

L’incroyable destin de Rachi dans la petite ville de Troyes en Champagne

Rachi, Rabbi Salomon fils d’Isaac, immense commentateur des textes sacrés du judaïsme, naît à Troyes en 1040. Il quitte la ville pour parfaire ses études religieuses en Rhénanie. De retour dans sa ville natale, il fonde un cercle d’étude dans lequel il formera une vingtaine d’élèves à une méthode d’exégèse (interprétation des textes) révolutionnaire.

Depuis Troyes, il consacre toute sa vie à commenter le Talmud et la Bible hébraïque. Erudit accompli, il est consulté par de nombreuses communautés. Ses trois filles lui assurent une descendance nombreuse. Il meurt à 65 ans, le 13 juillet 1105. Enterré à Troyes avec tous les honneurs, sa tombe a disparu depuis le XVIe siècle, le cimetière juif du quartier Preize ayant été détruit pour agrandir la ville. Rachi reste lu et étudié par les Juifs du monde entier qui le considèrent comme le « commentateur par excellence ».

La Champagne, carrefour intellectuel du Moyen Âge

Au XIe siècle, la Champagne est un territoire dirigé par les comtes de Champagne et de Brie, puissants vassaux du roi de France. Les Juifs y vivent depuis plusieurs siècles et jouissent de conditions de vie plutôt favorables. De nombreux échanges animent les relations entre les communautés juives et chrétiennes qui parlent la même langue, pratiquent les mêmes métiers et vivent dans les mêmes quartiers.

Dès le XIIe siècle, les comtes Thibaud II de Champagne puis Henri Ier le Libéral, favorisent l’effervescence intellectuelle du comté. Ils partagent la compagnie de nombreux érudits tels que Bernard de Clairvaux, Chrétien de Troyes, Pierre le Mangeur (Petrus Comestor) ou Abélard, et communiquent avec les Sages des communautés juives de Champagne dans une certaine convivialité.

Au XIIIe siècle, la Champagne riche et puissante, regroupe près de 50 communautés juives prospères : Troyes, Ramerupt, Dampierre, Villenauxe, Lhuître, Ervy-le-Châtel, Chappes, St-Mards-en-Othe, Barsur-Aube, Mussy-sur-Seine,Brienne, Plancy, Trannes… En dehors de l’actuel Département de l’Aube, l’ancien comté de Champagne et de Brie comptait d’autres communautés juives à Vitry, Provins, Joinville, Sens ou Château-Thierry…

Les conditions changent sous Louis IX qui limite drastiquement les droits des Juifs. Puis, Philippe le Bel et Charles expulsent les Juifs du royaume de France respectivement en 1306 puis à nouveau en 1394 pour une période de quatre siècles. La Champagne va progressivement oublier ces temps de partage féconds avec les Juifs qui y vivaient depuis des siècles.

La route européenne du patrimoine juif de l’Aube

Depuis 2019, la Champagne fait partie de la Route du patrimoine juif, Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe, en tant que berceau d’un patrimoine immatériel universellement connu et reconnu. La Route médiévale de Rachi en Champagne a pour mission de faire rayonner la mémoire juive du Département de l’Aube, patrimoine culturel d’une valeur inestimable partagé par les Juifs du monde entier et patrimoine historique d’un territoire de tout premier plan – l’ancien comté de Champagne – au rayonnement national et international.

Pour dynamiser le territoire, elle proposera une offre culturelle et touristique plurielle autour de l’histoire des anciennes communautés juives de Champagne.

Découvrez les lieux du territoire liés à l’histoire juive médiévale

193810 - copieRachi(1)

Les synagogues médiévales n’existent plus en Champagne. Depuis 1960 une synagogue est installée rue Brunneval à Troyes dans un ancien bâtiment noble du  17e siècle. Les 2000m2 de bâtiments été magnifiquement restaurés en 2016. Depuis 2017, parallèlement au culte, la synagogue offre dans ses murs, un parcours muséographique audacieux pour découvrir Rachi et son œuvre grâce à une scénographie immersive et numérique innovante, « la Maison Rachi ». En face, l’Institut Universitaire Européen Rachi est une université ouverte à tous pour y étudier les textes et les penseurs du judaïsme.

L’Institut Universitaire Européen Rachi est un établissement d’enseignement supérieur, ouvert à tous, consacré aux études juives et sémitiques et à la recherche sur les monothéismes. Dans l’esprit du commentateur Rachi, il ouvre le judaïsme sur le monde. Les cours, soirées débats, conférences, dispensés toutes l’année, apportent des pistes de réflexion sur le dialogue entre les cultures et religions.

Portail Institut Rachi (6 sur 6)
Delphine-Yague-credit-TDE

Vivez une série de « Rencontres patrimoines » déclinées en balades, visites guidées ou ateliers décalés pour découvrir l’Aube, son histoire et ses richesses naturelles, gastronomiques, architecturales ou artistiques, au travers des écrits de Rachi.

Des voyages dans le temps insolites pour aborder Rachi et le patrimoine juif autrement tout en valorisant les acteurs culturels, touristiques, artisans ou producteurs qui participent à cette aventure.

Troyes et l’Aube sont empreintes de la mémoire et de l’héritage de Rachi et des communautés juives médiévales. Suivez le parcours de visite de 3,5 km à Troyes dans les étroites rues, sur les pas de Rachi.

Sphère Rachi, Moretti (c) Delphine Yague, CulturistiQ
fresques Rachi

Des fresques pour valoriser le patrimoine juif médiéval des communes de Dampierre, Ramerupt et Lhuître

Pour dynamiser le territoire sur la thématique du Patrimoine juif, la Route Médiévale de Rachi en Champagne a entamé depuis octobre 2021, un projet de création de Fresques en partenariat avec la Communauté de Communes Arcis Mailly Ramerupt, sur les communes de Ramerupt, Dampierre et Lhuître.

A partir du printemps 2022, trois fresques valoriseront l’histoire de ces communes ayant hébergé des communautés juives du temps des Comtes de Champagne. Le fil rouge reliant chaque fresque se rapportera à la symbolique du livre et de l’écrit. Les fresques seront réalisées sur des murs extérieurs accessibles depuis la voirie communale. La maquette de chaque fresque sera confiée à un artiste sélectionné grâce à un Appel à Projet Artistique. Les fresques seront réalisées en partenariat avec l’Association des Passeurs de Fresques, pour rendre plus « vivant » ce patrimoine immatériel !

A terme, cet ensemble de fresques offrira aux visiteurs et aux habitants, un véritable « Circuit Fresques » à découvrir dans le Département de l’Aube. Ce projet sera transposable à une vingtaine de communes de l’Aube également concernée par ce patrimoine !

Au-delà de l’aspect touristique et artistique, cette réalisation comporte un volet social fort : les habitants seront inclus dans la création artistique de chaque fresque, une participation originale pour sensibiliser le grand public et les scolaires à cette histoire qui leur appartient.

Pour les artistes souhaitant candidater à l’Appel à Projet Artistique avant le 10.12.2021, découvrez ici le cahier des charges et les ressources. Pour toute question sur le projet Fresques des Communes de Ramerupt, Dampierre et Lhuître, contactez la CCAMR :
tel: 03 25 37 69 42
mail: contact@ccamr.fr

Communication: a.millet@ccamr.fr
www.arcismaillyramerupt.fr

Découvrez l’histoire exceptionnelle qui unit la communauté juive au Comté de Champagne et l’Aube depuis bien des siècles…

brochure-rachi