Route du vitrail

En attendant l’ouverture de la Cité du Vitrail à Troyes au printemps 2022, le Département de l’Aube lance la Route du Vitrail : découvrez ce circuit regroupant les chefs-d’œuvre du vitrail du territoire. La Route du Vitrail regroupe 65 édifices civils ou religieux à explorer. Grâce à une Web application, vous pourrez découvrir en ville ou à la campagne, l’art du vitrail ancien ou contemporain, figuré ou abstrait.

Cette sélection tient compte de l’intérêt historique, technique, esthétique des œuvres et de leur état de conservation. La Route fait aussi la part belle à la création contemporaine qui, ces dernières années, s’est invitée dans les églises (Villenauxe-La-Grande par exemple) comme dans l’espace public (Maison Rachi, Centre de congrès de l’Aube, parking Cathédrale à Troyes). L’Aube en Champagne est sans conteste la capitale européenne du vitrail avec près de dix siècles d’histoire du vitrail, du XII au XXI siècle, des œuvres dans plus de 350 édifices, et un art toujours vivant (plus de 150 baies ont été créées ces 20 dernières années par de prestigieux ateliers).

Un face à face avec l’art du vitrail

La Route du Vitrail vous propose une expérience haute en couleurs, au cœur même des édifices remarquables pour lesquels les vitraux ont été conçus. Cette rencontre avec le vitrail se veut monumentale et baignée de lumière. Dans l’Aube, cette collection disséminée aux quatre coins du territoire offre un bel aperçu de la diversité de l’art du vitrail que vous pourrez retrouver et approfondir à la Cité du Vitrail à Troyes, lieu d’exposition, espace pédagogique, centre de ressources et d’étude qui s’ajoutera bientôt aux 65 édifices déjà répertoriés sur la Route du Vitrail.

La WebApp, votre compagnon de route

Retrouvez toute les informations sur la Webapplication, accessible depuis le site Internet route-vitrail.fr ou en téléchargement gratuit sur Smartphone. Elle vous propose un riche contenu (textes, photos, vidéos pour chaque édifice) pour vous faciliter la découverte des baies dans chaque édifice. L’ensemble des verrières y est présenté, complété de quelques focus sur des vitraux remarquables comme la baie des Triomphes de Pétrarque de l’église d’Ervy-le-Châtel. Vous y retrouvez aussi des informations sur les maîtres verriers, les ateliers et les artistes concernés, sans oublier une description historique et architecturale du lieu.

disponible uniquement sur tablette et smartphone

Webapp Route du vitrail
bandeau-vitrail

Petite sélection des incontournables

L’église Sainte Madeleine à Troyes 

Plus ancienne église de Troyes, Sainte-Madeleine est mondialement connue pour ses œuvres sculptées du XVI siècle et ces vitraux à portée de regard. Vous pourrez y observer un des rares jubés en pierre conservé en France et la statue de sainte Marthe et un vitrail remarquable évoquant la Création du monde.

L’église Saint-Pierre-ès-Liens d’Ervy-le-Châtel

L’église Saint-Pierre-ès-Liens, classée monument historique le 22 juillet 1914, est rouverte au public en 2021 après deux décennies de travaux. Ses verrières datent essentiellement du XVIe siècle. L’église présente une iconographie unique qui montre une connaissance des textes religieux très aboutie. Certains thèmes iconographiques traités sont particulièrement originaux : la verrière inspirée des Triomphes du poète italien Pétrarque (1304-1374) est ainsi unique en France. Des vitraux contemporains sont mêlés aux vitraux historiques.

L’église Sainte-Agnès de Fontaine-les-Grès

L’ensemble de vitraux ornant l’église a été conçu et posé au moment de sa construction. Pour réaliser un décor vitré à moindre coût et dans ce cadre architectural singulier, Michel Marot a opté pour l’emploi d’un matériau industriel: le verre ondulé armé produit par Saint-Gobain, utilisé ici pour la première fois dans un contexte religieux. l’objectif recherché par Michel Marot était de retrouver l’atmosphère créée par les verrières champenoises du XVIe siècle, peintes en grisaille et au jaune d’argent. Les personnages et attributs apparaissent sous la forme de traits stylisés

La basilique Saint-Urbain à Troyes

Datée de 1270, les verrières des fenêtres hautes du chœur mettent en scène des Prophètes et des Patriarches. Vêtus de couleurs vives, ils ont des poses variées et mouvementées. Leurs gestes sont expressifs et ils semblent communiquer entre eux avec une certaine véhémence. Leur style, avec leurs plis « à bec » amples, évoque celui des verrières des travées droites du chœur de la cathédrale  de Troyes posées une trentaine d’années plus tôt et, au-delà, celui de l’atelier de « saint Chéron » de la cathédrale de Chartres. Les bordures contiennent les armes des comtes de Champagne et de Navarre. Au tympan, des scènes du Nouveau Testament ou de la vie de saints.

Les bonnes raisons de venir dans l'Aube - Bandeau

Découvrez les bonnes raisons de venir
dans l’Aube en 2021